Nouvelle construction du stade de glace des ZSC Lions, Zurich, Libération du terrain à bâtir sur un site anciennement occupé par des jardins familiaux

Le projet

Lieu : Zurich-Altsetten (ZH)
Client : Ville de Zurich (ZH)
Phases : Sondages préliminaires, soumission du projet et accompagnement technique dans les domaines néophytes, sols et sous-sols
Durée : 2018-2019
Montant : -- CHF env.

 

La ville de Zurich, propriétaire du terrain sur lequel se situaient les jardins familiaux, était responsable de la libération du terrain à bâtir pour la construction du stade de glace. Outre la présence de grandes étendues de néophytes et la forte pollution de la couche superficielle du sol, le remblayage artificiel d’anciens canaux représentait un problème. Ecosens AG a apporté son soutien à la ville de Zurich en étroite collaboration avec le maître d’ouvrage et l’entrepreneur général, des sondages préliminaires à la réalisation en passant par la planification.

 

Nos services

  • Actualisation du recensement des néophytes sur le site du projet, avec une surface comptant plus de 5 espèces de néophytes, dont le sumac vinaigrier et la gerbe d’or du Canada
  • Sondage préliminaire complémentaire pour évaluer la pollution (sols et sous-sols)
  • Conception d’un plan d’approche et d’élimination des déchets dans les domaines néophytes, sols et sous-sols
  • Appel d’offres public pour le défrichage et l’élimination des néophytes préalables au défrichage proprement dit du site, comprenant les visites sur site
  • Accompagnement de l’appel d’offres pour la libération du terrain, sols et sous-sols dès le commencement des travaux d’excavation liés au projet.
  • Direction des travaux spécialisée dans les néophytes, les sols et les sous-sols, comprenant la documentation finale dans le cadre du contrôle privé

Défis

  • Superficie très importante du site (28 000 m2)
  • Facteurs de pollution différents et qui se recoupent : pollution biologique par les néophytes, pollution de la couche superficielle du sol et du sous-sol en raison de l’exploitation ancienne de jardins familiaux (fertilisation, lutte contre les nuisibles), pollution du sous-sol par le remblayage artificiel (toutes sortes de matériaux étrangers)
  • Coordination de l’équipe du projet : le client ayant demandé la libération du terrain à bâtir n’était pas lui-même impliqué dans le projet de construction, mais devait en supporter les coûts
  • Complexité du triage lié au grand nombre de facteurs de pollution, lesquels se recoupaient en partie

Chef de projet :

Melanie Vögtli Co-directrice du service Sites contaminés
MSc EPF ing. env.
mvoegtli@ecosens.ch +41 44 839 47 71 En savoir plus