Le naphtalène dans l’air intérieur Évaluation des risques et élaboration d'un concept d’assainissement

Le projet

Client: Département immobilier d’une grande ville suisse
Phases: Changement d’affectation d'un bâtiment existant dont l’air intérieur est contaminé au naphtalène
Durée: à partir de 2019

 

Lors de la planification des travaux de rénovation d’un immeuble ancien d'une grande ville suisse en cours de réaffectation, un intervenant a été incommodé par une forte odeur chimique. L’analyse chimique de l’air intérieur a conclu à une pollution importante au naphtalène.
Le naphtalène est un hydrocarbure bicyclique qui dégage une odeur caractéristique d’anti-mites / de goudron et est souvent contenu dans les produits de construction à base de goudron ou dans les isolants naturels chauffés. Le naphtalène a été classé cancérogène par l’Organisation mondiale de la santé et est susceptible de provoquer, même à de faibles concentrations, des maux de tête, des nausées et des troubles de la concentration chez les usagers du bâtiment. Les sources de naphtalène doivent donc être éliminées avant de procéder au réaménagement du bâtiment. Ecosens AG a été mandaté par le département immobilier de la ville pour identifier les sources des émissions, élaborer un concept d'assainissement et fournir une estimation globale des coûts. Notre étude a conclu que la principale source de naphtalène résidait dans un épandage de paille contenant du goudron entre le sol et le plancher (voir photo).

 

Nos services

  • Élaboration d'un rapport exhaustif sur les polluants présents dans le bâtiment (dont amiante et PCB)
  • Identification de tous les matériaux de construction émettant du naphtalène
  • Évaluation des risques pour les futurs utilisateurs après assainissement afin d’aider à la prise de décision concernant le réaménagement
  • Planification de l’élimination des substances nocives et définition d'un objectif d'assainissement réaliste
  • Estimation des coûts d'assainissement du bâtiment

Défis

  • Exigences élevées en matière de communication, notamment en ce qui concerne les utilisateurs actuels
  • Échantillonnage et analyse de nombreuses sources potentielles d’émission de naphtalène afin d'identifier la source principale
  • Réalisation de modèles de calcul pour évaluer la faisabilité de l’assainissement
  • Explications complètes à destination de l’entreprise d’assainissement afin de déterminer les méthodes d'assainissement les plus efficaces

Chef de projet :

Pascal Diefenbacher Directeur du service Qualité de l'air intérieur
Dr ès sc. EPF, sciences de l'environnement
pdiefenbacher@ecosens.ch +41 44 839 47 97 En savoir plus