Contrôle de la qualité de l’air dans un espace de bureaux - Identification des odeurs et analyse sanitaire/toxicologique de l'air ambiant

Le projet

Lieu: Espaces de bureaux d'une autorité en Suisse romande
Client: Organisme de gestion immobilière du bien
Objet: Contrôle de la qualité de l’air suite à des plaintes d'usagers
Durée: Janvier 2020

 

Les espaces de bureaux d'une autorité de Suisse romande se trouvent dans un bâtiment industriel de plus de 150 ans. Suite à de nouvelles embauches, l’autorité a loué des espaces de bureaux supplémentaires dans ce même bâtiment. Mais une forte odeur de solvants empêchait tout séjour prolongé dans ces locaux. Ecosens AG a donc été mandaté pour analyser la qualité de l’air ambiant.
Afin d’identifier les sources des émanations et de réaliser une analyse sanitaire/toxicologique de la qualité de l’air ambiant, des mesures de COV et de formaldéhyde ont été effectuées (COV = composants organiques volatils). Les résultats des analyses ont conclu que l’air ambiant contenait d’importantes concentrations d'un solvant aromatique (xylène) ainsi que d'autres substances diverses. D'un point de vue sanitaire, toute utilisation des locaux en l’état était exclue. Les données d’analyse détaillées ont permis de démontrer que la pollution de l’air était due non pas à l’activité industrielle précédente mais à l’imperméabilisation du plancher à l'aide d'un vernis. Sur la base de cette étude, des mesures d’assainissement visant à réduire la pollution de l’air ont été mises au point.

 

Nos services

    • Analyse de l’air ambiant à la recherche de COV (composés organiques volatils) et de formaldéhyde par un échantillonnage actif
    • Comparaison des résultats des mesures avec les valeurs indicatives et les valeurs de perceptibilité afin d’évaluer la qualité de l’air ambiant
    • Identification exhaustive des sources avec contrôle des fiches de données de sécurité des produits de constructions
    • Mise au point de mesures d'assainissement

 

Défis

    • Mise en œuvre économique des mesures
    • Exécution à court terme en raison de l’urgence
    • Distinction complexe entre contamination liée à l'activité industrielle et émissions provenant de matériaux de construction récemment mis en œuvre

 

Chef de projet :

Raphael Rapold Responsable de projet Qualité de l'air intérieur
MSc. en chimie des affaires
rrapold@ecosens.ch +41 44 839 47 90 En savoir plus