Analyse de la qualité de l'air et de l'hygiène de la ventilation Centre Schluefweg, Kloten

Le projet

Lieu: Kloten (ZH)
Maître d’ouvrage: Municipalité de Kloten
Phases: Évaluation hygiénique et sanitaire des systèmes de ventilation depuis la construction (1977)
Durée: 2020

 

Le centre Schluefweg de Kloten dispose depuis sa construction d'un vaste réseau de systèmes de ventilation, qui sera renouvelé par étapes au cours des prochaines années. Pour s'assurer que le système de ventilation, dans son état actuel, ne présente aucun risque pour la santé des occupants, Ecosens AG a examiné la qualité de l'air qui en provient. À cette fin, l'air entrant a été contrôlé dans différentes pièces dans le but de vérifier l'absence de contamination microbienne, de poussière fine et de fibres minérales synthétiques et les valeurs mesurées ont été comparées aux niveaux définis par les normes et directives applicables. D'après la réglementation en matière d'hygiène des systèmes et appareils de ventilation et de climatisation, la qualité de l'air entrant ne doit pas être inférieure à celle de l'air de référence correspondant (dans le cas présent, l'air extérieur). Les mesures ont montré que la qualité de l'air provenant du système de ventilation est irréprochable d'un point de vue hygiénique et qu'on peut donc exclure tout risque pour les occupants du bâtiment.

 

Nos services

  • Contrôle dans les différentes pièces de la présence de germes, de bactéries et de poussières fines dans l'air entrant, y compris une mesure de référence à l’endroit de la prise d'air extérieur correspondante.
  • Exécution et analyse en conformité avec les directives SWKI VA 104-01 (VDI 6022 partie 1).
  • Inspection visuelle du réseau du système de ventilation.
  • Mesure de la concentration en fibres minérales synthétiques dans des pièces sélectionnées (mesure conformément à VDI 3492).
  • Définition des mesures nécessaires pour assurer une parfaite qualité de l'air intérieur dans l'attente du renouvellement complet du système de ventilation.

Défis

  • Effectuer une sélection représentative de locaux au sein du vaste réseau du site.
  • Nécessité d'éviter un ajout d’air parasite par l'air ambiant lié à l’existence de sorties d'air différentes et difficiles d'accès à certains endroits.
  • Évaluation des risques pour les utilisateurs et définition de mesures à court et moyen terme.

Chef de projet :

Pascal Diefenbacher Directeur du service Qualité de l'air intérieur
Dr ès sc. EPF, sciences de l'environnement
pdiefenbacher@ecosens.ch +41 44 839 47 97 En savoir plus